@emylit_tesratures

mardi 6 février 2018

📖 Chronique : Le secret du vent ✍🏻 de Mélanie de Coster

Le secret du vent de Mélanie de Coster

Autrice : Mélanie de Coster
Maison d'édition : Autoédité
Genre : Romance fantastique
Nombre de pages : 192
Tome unique
Date de sortie : Octobre 2017
Lu en : version numérique

Le secret du vent de Mélanie de Coster

Le secret du vent de Mélanie de Coster

Je commence ma chronique en remerciant chaleureusement Mélanie de Coster de m'avoir proposé la lecture de son oeuvre, Le secret du vent.


Une île bretonne entourée de brume… Des secrets de famille murmurés par le vent… Le souvenir de tragédies gravé dans la roche... Maël est revenu. Maël, mon Maël, est de retour sur l’île. Enfin. Mais son arrivée réveille les vieilles histoires et rallume les braises des rancœurs passées. Je le sens bien : on murmure sur mon passage, les regards se teintent de suspicion et mes talents de guérisseuse ne sont plus considérés avec bienveillance. Je ne devrais pas me rapprocher ainsi de lui, je le sais, c’est dangereux. Mais c’est plus fort que moi. Il est mon phare dans la brume, et avec la tempête qui approche, j’aurai plus que jamais besoin de lui…

Le secret du vent de Mélanie de Coster

J'ai eu beaucoup de mal, même durant ma lecture, à me dire si j'aimais ou non ce livre. Au final, j'ai aimé beaucoup de choses, mais j'ai une énorme déception : la romance.

Classé comme romance fantastique, je m'attendais à plus. Le résumé présageait aussi une romance prédominante. Finalement elle n'éclot qu'à la fin et ça m'a vraiment laissé sur ma faim. Surtout que l'histoire et le contexte aurait pu donner quelque chose de fort et mystérieux. Donc j'avoue, je n'ai pas trop trop compris. Pour moi il s'agit d'abord d'un roman fantastique. Attention, la romance reste sous-jacente tout le long de l'histoire, mais sans être vraiment exploitée.

Passée cette déception, le côté fantastique justement, me laisse un souvenir aussi mystérieux et mystique que l'île bretonne. Vraiment, l'autrice arrive à instaurer un climat très particulier, faisant de l'île quasiment un personnage à part entière. On évolue, comme les personnages, dans une ambiance brumeuse et venteuse, ne sachant jamais sur qui ou quoi nous allons tomber.
Ajoutez à cela les mythes, légendes et la chasse aux sorcières, et vous entrez directement au coeur de l'histoire.

Parmi les personnages, de nombreux personnages secondaires sont parfaitement détestables. J'ai de nombreuses fois râlé sur l'étroitesse d'esprit de certains personnages, enlisés dans leurs préjugés. Mais après tout, c'est le but de ce genre d'histoire. Opposer le bien et le mal, les bons et les méchants, nous obligeant à choisir notre camp. J'ai quand même eu un petit coup de coeur pour Malène, cette jeune fille vive et intelligente qui apprend la médecine traditionnelle auprès de Gwennaëlle. Un beau personnage que j'aurais aimé pouvoir suivre encore plus.
J'ai eu un peu plus de mal avec les personnages principaux. Gwennaëlle m'a laissé ce sentiment de ne pas la comprendre. Elle est insaisissable. Mais ça fait partie de son rôle, de ce qu'elle est. Elle possède une aura mystique qui nous empêche de nous attacher.
Maël, quant à lui, est un peu long à la détente. C'est un personnage profondément bon mais un peu trop effacé à mon goût. Je trouvais qu'il n'aidait pas énormément Gwennaëlle finalement. Elle essuie les médisances et la sauvagerie des îliens et il n'y fait pas grand chose. Mais bon, la fin rattrape un peu, même si ses "actions" n'étaient pas toujours de sa totale volonté...

Mélanie de Coster a une bien jolie plume. Comme je vous le disais, elle maitrise parfaitement l'ambiance de son histoire. Vous êtes projetés sur cette île, elle vous emmène affronter le vent et les vagues. Dans ce type d'histoire, ça apporte un vrai plus !

Bref, une romance trop peu présente mais l'aspect fantastique bien maitrisé, je vous invite à aller découvrir cette petite île bretonne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire